AUX ANGES !

S’il existe un seul film à regarder pendant Noël, c’est celui-là. En solo, en couple, en famille, entre amis. Chez soi ou au cinéma. Il faut le voir pour vivre le bonheur qu’il procure, les rires et sourires qu’il provoque, les larmes qu’il fait naître. Quel est ce film? «La Vie est belle» de Franck Capra. Attention ! Pas de confusion avec celui de Roberto Benigni, les deux œuvres n’ont en commun que le titre. 

Sorti en 1946, «La Vie est belle» de Franck Capra, est un conte inattendu. Dans l’intrigue, le ton et les images. On se (re)plonge dans le noir et blanc, l’élégance des années après-guerre, la galanterie, la délicatesse des émotions, les traditions parfois désuètes mais amusantes… 
On se laisse porter par des situations surprenantes, des personnages attachants au caractère bien trempé. Parmi eux, un ange qui veut ses ailes… C’est étrangement drôle, indéniablement poignant, poétiquement surnaturel. Il fait souvent nuit, il pleut, il neige. Et pourtant. Un film chaleureux et profond. Ce qu’il raconte exactement ? Impossible de le révéler sans prendre le risque de voler sa magie.

Une magie au sens noble et non galvaudé du terme. Il provoque un «effet qui semble irrationnel par la force, l'intensité du sentiment, du plaisir, de la satisfaction qu'il procure». Après l’avoir vu, on éprouve une sorte d’allégresse. Pendant quelques heures, la vie est effectivement tellement belle qu'elle donne envie de sauter dans la neige, d’oublier les amertumes, de se nourrir de beaux sentiments. Et puis, on réfléchit à sa propre existence et à ce qu'elle a pu, sans qu'on s'en aperçoive, apporter dans celles des autres. On respire.

Ce film culte ne se trouve pourtant pas facilement. Mais en vous y prenant dès maintenant, vous vous feriez un très beau cadeau.

Bianca Alberti

- Pour voir la bande annonce 
- Pour le commander sur Amazon ou la Fnac