FAITS DIRECTS

 C'était l'autre week-end. Le direct nous a rappelé, fort à propos et à deux reprises, à quel point il caractérise avant tout la télévision.

Il a permis à Bruce Toussaint de modifier in extremis l'ouverture de l'avant-dernier numéro de son «Vous trouvez ça normal ?» sur France 2, suite au carnage de Newtown, survenu trois heures avant. Réflexe normal ? En tout cas, pas si évident : l'animateur, qui est aussi journaliste, a su intégrer à son talk-show plutôt bruyant et divertissant ce sujet a priori impossible. Le public s'est soudain empli d'un silence de mort, à l'écoute d'invités venus parler calmement ! Preuve, une fois de plus, qu'avec le direct tout peut arriver.

Autre imprévu, moins fondamental mais tout aussi exemplaire : au Jury RTL-LCI-LE FIGARO dont l'invité était Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale. Pendant l'interview, une dépêche AFP indiqua que François Fillon répondait positivement à une proposition de Jean-François Copé, lequel était présent dans le studio. On lui tendit aussitôt un micro pour une réaction… Assis dans le public parmi d'autres amis de Jacob, il n'était plus exactement le même, moins sur pilote automatique, moins raide, comme embarrassé. Offrant malgré lui à l'émission un joli moment d'inattendu vivant et spontané. 

Alors, on se demande comment Christophe Hondelatte, journaliste à fleur de peau, réactif, a pu accepter d’enregistrer une semaine à l'avance son rendez-vous dominical de débats de société sur l'une des six nouvelles chaînes de la TNT- «Numéro 23» ! Entre le jour de sa mise en boîte, le lundi, et celui de sa diffusion, le dimanche, il s'était passé l'affaire Depardieu et le drame de Newtown, justement… Joli ratage pour sa première.
Il a même pris le risque, la semaine dernière, de rater la fin du monde. Sauf que, pour le coup, il n'a rien raté. Mais ce n'est pas une raison.

Le direct, c’est un art. De funambule. Sans filet. Qui nous change du cirque des jongleurs de bandes enregistrées. 

Maurice Achard