LES DITS GAGAS

«Elle court, elle court, la maladie d'amour…» tant qu'elle s'essouffle, selon Michel Sardou qui vient de la réenregistrer pour son nouveau Best of. Elle semble profiter, en effet, de ce confort d'écoute affinée, dans cette tessiture musicale qui enveloppe la voix, dans cette amplitude générale. Mais ça n'a aucun intérêt.

Ils sont quelques-uns, ces temps-ci, parmi les anciens jeunes, à «recommencer» leurs immenses tubes d'antan. Pour oublier leurs 50 ans de carrière et retrouver dans la chaleur du studio les émotions perdues ? Une vraie maladie, justement.

Serge Lama vient même de retomber carrément «malade, complètement malade» sur son nouvel album, «La balade du poète» poussant le perfectionnisme jusqu’à modifier un vers des paroles de «D'aventure en aventure» ! «Elles m’ont même trouvé beau» remplacé par « Je leur ai même fait l’amour» : ellipse poétique sacrifiée pour une banale précision. Une folie. On ne touche plus à des textes pareils, porteurs d'instants qui, sans eux, se seraient évanouis à jamais.

Hugues Aufray, lui, a remis les voiles pour un «Santiano» qui ne sent plus le vent, le chante à quai, sur un récent album qui en contient bien d'autres de ces remakes sonores.
Sans parler d'Enrico Macias qui a choisi, de son côté, comme d'autres l'ont fait avant lui - Delpech, Lenorman -, le principe des duos avec des vedettes d'aujourd'hui. Comme une façon d'avancer masqué dans leur come-back inavouable. Ce qui nous vaut un gentillet «Gens du Nord» avec Carla Bruni…

Toutes ces nouvelles versions, ce sont elles qui font leur âge, bien plus que les originales dont l’âme animée flotte encore et toujours.

Papys qui ne voulez pas encore dire votre dernier mot, et qui avez bien raison, on n'attend pas de vous que vous radotiez !

Changez de disque…

Maurice Achard