TOUR INFERNAL

La Défense. Premier «quartier» d’affaires européen avec deux millions de visiteurs chaque année. À chacun d’entre eux, il convient de souhaiter bonne chance…

En général, on est perdu dès l’arrêt du métro. Entre «Esplanade de la Défense» et «La Défense» sur la ligne 1, le novice aurait tendance à descendre à «Esplanade» puisque le terme semble indiquer l’endroit où se trouvent les tours. Erreur ! Cependant, à «La Défense», il n’aurait pas non plus été assuré d’arriver à destination. Tout dépend du quartier dans le quartier qu’il faut rejoindre. Quartier Degrés ou Valmy, secteur Arche Sud ? Quartier Coupole-Regnault ou Faubourg de l'Arche, secteur Arche Nord ? Petit échantillon… Il est donc prudent de s’informer auprès de son rendez-vous de la meilleure station. En sachant que s’il répond «La Défense», il faudra lui demander de préciser : celle du métro ou de celle de la gare ? Même nom mais pas même endroit… 

Il faut ensuite trouver la sortie. Indiquée une fois sur deux, malgré de récents efforts. Vous avancez… Un peu dubitatif… Au bout de cinq bonnes minutes de marche sans nouvelle indication, vous aurez l’impression de vous être trompé. Et déciderez de revenir en arrière en confondant les chemins ou de prendre ce qui semble un raccourci. Malheureux ! Vous êtes foutu. Vous vous retrouverez à un croisement sans aucun panneau, monterez ou descendrez des escaliers qui vous mèneront… sur une place vide ou un parking. Le gardien sera désolé de vous voir errer de la sorte, ne pouvant rien faire. Car ici, pas ou peu de rues avec des noms et des numéros clairs. Mais des passerelles et un boulevard circulaire… Que vous finirez par longer, persuadé d’arriver quand même quelque part. Du plus grand centre d’affaires, vous voilà en plein No Man’s Land. Le vrai, le triste, le désespérant… Utiliser le GPS de votre téléphone? S'il capte, il y a tellement de ponts, de tunnels, de niveaux que lui-même en perd son trajet, n’arrivant pas à identifier le point exact de votre perdition.

Que l’on se rassure. Persévérance et courage kilométrique finissent par payer. Vous arrivez à bon port avec un bon retard qu’on vous pardonnera avec un verre d’eau et un grand sourire. Car malgré tout, vous êtes là. Vous avez réussi le parcours initiatique…

B.A.

• Pour vous aider dans vos déplacements, un site qui porte extrêmement bien son nom! http://retrouvezvous.ladefense.fr