LES HISTOIRES D'A...

Toute la planète – ou du moins une partie de la France – a tremblé à l’annonce de l’éventuelle séparation de Jean Dujardin avec Alexandra Lamy. Si une telle rupture pourrait étonner ou attrister, selon le degré de romantisme ou d’intérêt people de chacun, elle aurait le mérite de ne pas nous abuser. En effet, ils sont beaux, heureux, amoureux. Néanmoins, les deux tourtereaux l’ont toujours dit : «Nous sommes assez admiratifs l’un de l’autre. Mais, on s’engueule aussi. On est un vrai couple». C’est bien ça. Un vrai couple. Merci de l’avouer.

Car certaines stars ont le don d’afficher un amour si fort et si pur… Ils l’affichent sur leur visage, à chaque sortie officielle, dans les interviews, en une de magazine mode ou autres tabloïds… Il devient impossible d’échapper à ce débordement de romance parfaite. Impossible, par conséquent, de ne pas croire aux contes de fées, de s’y accrocher et s’y référer parce qu’une réalité avec de belles histoires, c’est tout de même plus motivant qu’une réalité sans espoir ! Et puis, si cela peut nous arriver… On reste humain !

Mais un jour, tout s’effondre. Ces couples si merveilleux décident de donner le mot fin. Pourquoi ? Parce qu’en fait, tout n’était pas si idyllique. Loin de là. Et ce ne sont pas les déchirements post-séparation qui viennent nous perturber. Mais les révélations sur l’avant, sur ces années de perfection qui n’en étaient pas. De Vanessa Paradis qui, après avoir tant défendu «un amour naturel et évident», annonce que quand «quelque chose ne fonctionne pas dans l'amour, depuis le début, cela ne fonctionnera jamais. Il ne faut pas forcer les choses» ; du mannequin Heidi Klum qui, après avoir renouvelé ses vœux chaque année pendant presque dix ans avec le chanteur Seal pour prouver que leur amour était intact, laisse entendre l’avoir quitté pour fuir son caractère jaloux, voire violent… Pour ne revenir que sur ces deux couples emblématiques d’un amour absolu.

Tout ça pour ça. Pas de conte de fée donc. Juste une aventure à deux faite de hauts et de bas, de passion et de doutes, d’euphorie et de crises. Dire qu’en plus, on a failli avoir des complexes !

Bianca Alberti