SON UNIVERS INOUBLIABLE

Dans l’immense galerie d’art de JR, tout est gratuit et pour tous. Car cet artiste français, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, a fait de la rue et des endroits publics le support de son art, la photographie. C’est le principe du «street art», mouvement d’art contemporain, dont il est devenu l’un des représentants les plus reconnus et les plus respectés. Et pour cause ! JR non seulement crée du beau, mais toujours au service d’un engagement fort ; chacun de ses projets est motivé par la volonté de diffuser un message accessible à tous, simplement avec des portraits d’hommes, de femmes, d’enfants à travers le monde. Pour lui, «Changer la manière dont les gens voient le monde est déjà une manière de faire changer les choses…»

Parmi ses œuvres, «The wrinkles of the city», commencée en 2008, est notre coup de cœur; dans ces séries de portraits monumentaux en noir et blanc affichés sur les murs de différentes villes, il a délibérément choisi des personnes âgées comme modèles, afin de révéler à travers les marques du temps passé sur les visages de ses habitants, l’histoire et l’évolution d’un lieu. Une façon de souligner ce que ces anciens, avec leur «petite» histoire, transmettent de la «grande» ; à la Havane ils sont la mémoire de la révolution cubaine, à Carthage celle de la guerre civile, à Los Angeles ils secouent l’image de la beauté éternelle… Pour mieux appuyer sa démarche, il affiche souvent ses photos sur des immeubles en ruines, les murs comme les hommes subissent l’érosion du temps…

Il est louable dans un monde où l’on traque les rides à la loupe, que JR les magnifie et les réhabilite. Il nous rappelle qu’elles sont avant tout un témoignage émouvant et beau des épreuves traversées, mais aussi des rires partagés dans des moments de joie, chacune dessinant la carte de notre vie. 
Ce projet suit son cours et a vu dernièrement le jour à Berlin au mois d’avril. Ridés et fiers de l’être…

Stéphanie Norris
 
• Pour en voir et savoir plus sur JR et ses oeuvres