REPOS !

Pensez déjà à vos fournitures scolaires ! 
En demandant aux enseignants de ne pas trop charger le futur sac à dos des élèves pour l'année prochaine, c'est-à-dire de ne pas trop en rajouter en exigences livresques, ne serait-ce que pour des raisons de coût, de poids, le ministre de l'éducation est passé directement de juin à septembre. Zappé, l’été ?

C'est une fâcheuse habitude qui consiste, désormais, à évoquer la reprise du travail avant même que les grandes vacances n'aient commencé. Avant même que le temps de souffler en ait eu le temps. 
Tout comme nous prévenir de ce qui nous attend côté nouveaux programmes télé, changements d'animateurs, côté cinéma avec les films prévus à l'affiche, côté musique avec les nouveaux albums. Le magazine professionnel «Livres hebdo» publiera à la fin du mois, selon sa bonne vieille habitude, la liste complète des romans français et étrangers de la rentrée. 

La rentrée ! Plus que jamais, en ce début de saison estivale, on n'est pas pressé de la voir s'approcher. Cette insistance à nous parler d'elle est encore plus pesante que les fois précédentes, en raison du climat général. Pas seulement météorologiques, avec cet hiver interminable qui a bouffé le printemps, mais psychologique, avec cette crise interminable qui nous bouffe le soleil dans la tête.

Alors place à ce qui nous chante, ce qui chante autre chose, en reprenant en chœur, par exemple, «les cahiers au feu, la maîtresse au milieu !»

M.A.