BONUS

Ce sont les fans de «Dallas» qui en ont de la chance, avec cette nouvelle «saison» trente ans après ! Tous présents au générique : le même JR, 80 ans (Larry Hagman est décédé peu après), le même Bobby, la même Sue Elen… Et leurs enfants qui leur ressemblent, évidemment. Méchant mini-JR, gentil mini-Bobby. 
On peut donc assister depuis samedi dernier sur TF1 à la reformation du fameux univers impitoyable.

Certes, nous avons déjà eu droit à un «Champs-Élysées» 2012 avec le même Michel, 70 ans, Nana Mouskouri et sa fille, etc.
Certes, Maya l’abeille, la mignonnette des seventies, est de retour sur Tfou avec des techniques d’animation ultramodernes.
Certes, Nagui avait repris «Que le meilleur gagne», lancé vingt ans auparavant.

Mais imaginons que se réalisent, aussi, sous nos yeux incrédules, des renaissances comme celles-ci, par exemple, entre autres…
- la reprise des «Enfants du rock» avec aux commandes son fondateur Pierre Lescure. Et petits-enfants à l’affiche.
- la convocation pour un nouveau huis clos des ex-célébrités du premier «Loft Story» de 2001. Tous au rendez-vous, dans le même préfabriqué jouxtant les locaux de M6, la même piscine, Loana, Jean-Edouard, Steevy, Kenza, Laure, Aziz, tous, Christophe et Julie, les mariés de l’émission et leurs deux enfants, tous, enfermés à nouveau pour voir ce qu’est devenu leur néant d’antan.
- la réapparition de Casimir sur son île aux enfants d'aujourd'hui qui entonnerait le temps venu des rires et des chants avec la même légèreté bondissante de l'éternel dinosaure. Mais en vert, pour faire écolo-bobo.

Le vrai revival, avec les vrais héros en chair et en os, c’est tout le contraire d’une rediffusion. Il offre au téléspectateur la possibilité de revivre sans revenir en arrière, sans nier les effets du temps, un moment de plaisir, ou d’émotion, qu'il croyait à tout jamais archivé dans sa mémoire. Sa prolongation, en quelque sorte, live.

À qui le tour après «Dallas», dans trente ans? À «Desperate Housewives» ? 
Ça pourrait être délicieusement impitoyable…

Maurice Achard