GÉANT !

L’attraction se passe pendant l’été, dans les hypermarchés ! Quand les Parisiens «ultra-muros» entrent dans cet antre, à chaque début de leurs vacances, avec des yeux toujours ébahis. Pour souvent faire sourire les locaux.

C’est vrai que comparés aux Monop’, Carrefour City et autres épiceries de quartier, ces Auchan, Leclerc et autres grands Carrefour ont de quoi impressionner. Déjà, le caddie est taille XXL. Le non averti se distingue immédiatement à sa façon de conduire l’engin : tantôt à patiner sur la gauche, tantôt à patiner sur la droite pour tenir le cap. Auto-tamponneuses pour les uns, véritable spectacle de la danse des canards pour les autres…

Une fois l’entrée passée, c’est l’extase. Malgré le froid de la clim qui aura raison des mini-shorts ou des dos nus, quand l’autochtone, lui,  a prévu le coup ! Le Parisien se retrouve dans des rayons auxquels il n’aurait pas pensé : mercerie, quincaillerie… En y repensant, il fallait qu’il achète un tube pour les joints en silicone. Quant à ce grille-pain, à ce prix là… Et voilà les premiers achats qui ne remplissent pas les placards de la maison mais les valises pour Paris. 

La visite continue autour des DVD en promotion, du rayon prêt-à-porter pour chiner les bonnes affaires… Déjà une bonne heure dans les lieux et pas vraiment dans les rayons alimentaires. Il faut s’y mettre ! Malheureusement, pas de plan disponible pour s’y retrouver comme dans les parcs de jeux. Les non-habitués sont donc sans arrêt la tête en l’air à la recherche de panneaux indicateurs, embouteillant un peu les allées… Mais une fois devant les portes réfrigérées des glaces, face à ce choix intersidéral, c’est comme un magasin de jouets !

Enfin, c’est le passage en caisse. Le caddie XXL rempli à ras bord de beaucoup de choses pour rien ! Il faudra revenir très rapidement, mais un touriste averti en vaut deux. La prochaine fois, il ne gâchera pas toute une matinée de plage à acheter de l’inutile ! Limite, il aura testé tous les comparateurs de prix avant de venir. 

M.V.