GROS PLEIN DE SOUPE

De la soupe à toutes les sauces ? Le pari est tenu !

Il était une fois, un mets qui figurait à toutes les tables. Apparu 500 ans avant Jésus Christ, les hommes préhistoriques affectionnaient déjà son délicat fumet et son goût aux saveurs si variables. Cuisinés dans des estomacs de brebis ou de la peau d’animal, les bouillons nourrissaient au quotidien petits et grands. Du nord au sud et de l’est à l’ouest, chaque civilisation concoctait sa recette en y ajoutant son grain de sel.

Dîner entre amis, pause déjeuner au bureau, repas de famille… Aujourd’hui, la soupe est propice à toutes les occasions. Il faut dire qu’elle a su évoluer ou s’adapter… Du potage au velouté, on lui donne différents noms selon la consistance ou les ingrédients : soupe « maison » épaisse avec écrasés de légumes que nos grands-mères préparaient en y mettant tout ce qu’elles avaient sous la main telle une potion magique, Gaspacho (espagnol) pour la soupe froide aux tomates et épices, bouillon pour les liquides chauds, minestrone (italien) pour les légumes et pâtes mijotés avec du lard, sans oublier miso, vietnamienne… Autant d’appels aux souvenirs ou au voyage.

À tel point qu’il est désormais possible d’en trouver sous toutes les formes. Des rayons entiers de supermarché lui sont dédiés, tellement qu’on ne sait plus où donner de l’œil. En sachet, en brique ou bien en bocal, avec du poisson, de la viande, du riz, des aromates... Même au resto ! Les bars à soupe sont en pleine effervescence. On y trouve des soupes salées mais aussi sucrées, comme la soupe de fraises…

«Mange ta soupe, ça fait grandir». En même temps, d’un point de vue nutritionnel, ces cocktails de légumes contiennent un grand nombre des apports journaliers recommandés. Constitués en grande partie d’eau, ils sont également source de fibres, de minéraux et de vitamines indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. 

Alors n’hésitons plus ! L’automne approchant, rien de tel qu’un bon bol de soupe pour nous envoler au gré de nos envies. Parcourons le monde à la cuillère. 

Mégane Seure