CONFÉRENCE POUR CONFÉRENCE

Un an déjà que l’Acharnœur est en ligne… Un an que nous partageons avec vous nos observations, nos coups de cœur, nos agacements, nos découvertes… Un challenge à chaque numéro. Moments choisis.

Parlons de la conférence de rédaction pour définir le sommaire. Autour de la table, des jeunes et des vieux. De vingt deux ans à plus de soixante ans, on peut dire qu’on respecte une diversité! Mais voilà… Nous sommes exactement à votre image, amis lecteurs. Car vous avez, en majorité, entre 24 et 65 ans. Quel écart ! Quelle fierté d’être si fédérateur ! Pour vous en dire plus, vous êtes, selon certaines statistiques, 59,7% de femmes et 37,5% d’hommes. On sait, cela ne fait pas un total de 100% et quelques-uns d’entre vous ne semblent pas être entiers. Vous êtes inimitables! Ce qui ne nous empêche pas de vous copier pour ce qui est du sexe : l’équipe est bien mixte et ne respecte absolument pas une parité !

Des différences qui nourrissent quelques jolies confrontations. Chacun vient avec ses idées et sa détermination. Ça discute, ça fuse… Souvent, ça fulmine… La règle ? Surprendre ou toucher la majorité d’entre vous. Si certains sujets comme défendre les fumeurs ou le drapeau français paraissent tout de suite évidents, les débats peuvent durer très longtemps pour d’autres articles : on s’attaque à Louboutin dès le premier numéro ? On exprime un ras-le bol politique ? Oui mais comment ? On est déjà tellement saturés…  

L’équipe se retrouvera ensuite pour le comité de lecture. Cette fois, une phrase, un mot, une virgule peut susciter de longues conversations. Acharnés nous sommes, acharnés nous resterons ! Mais c’est un rendez-vous que la rédaction savoure particulièrement. Taquineries et plaisanteries remplacent les prises de parole enflammées. Enfin, les photographes, les iconographes, la directrice artistique, la traductrice prendront le relais jusqu’au bouclage final. Pas triste non plus.

Mais voilà… En trois cent soixante-cinq jours, ce sont deux cent vingt articles, vingt-sept galeries de photos, cinquante quatre brèves et onze cartes postales, lus par nos lecteurs à 90% Français, autant à Paris qu’en province, partagés plus de 10 000 fois entre amis et qui font parfois écho dans d’autres journaux… Allez, on y retourne !

M.V.