GARE AUX MARRONS !

Que l’on reçoive une châtaigne ou un marron à cause d’une castagne, ce coup de poing en pleine tête aura la même violence. Mais que l’on mange une châtaigne ou un marron, le goût ne sera pas le même, ni les effets d’ailleurs ! 

La confusion est fréquente entre ces deux fruits d’arbres qui ne sont pourtant pas de la même famille. Comment y voir clair ! Reconnaître des châtaignes grillées quand on entend «chaud, les marrons chauds» l’hiver – un appel vers la chaleur des braseros de rue et leur odeur suave. Ou ne pas se tromper quand la crème de marrons, la dinde aux marrons ou les marrons glacés sont en fait des châtaignes ! Pourtant, cela vaut mieux, le marron d’Inde, non comestible, étant toxique.

Que l’on se rassure, les différences sont visibles, ne serait-ce que dans les nuances de couleur : le châtain est un peu plus clair que le marron, et même plus acajou. La forme aussi, le marron est plus rond et plus gros, la châtaigne plus plate d’un côté, vaguement triangulaire avec une pointe en torche. Le moyen le plus sûr de les distinguer est d’examiner l’enveloppe qui les cache. La «bogue» qui entoure la châtaigne est recouverte de longs piquants minces et serrés, comme un oursin, tandis que celle qui entoure le marron est vert pâle, avec des piquants mous dispersés. 

On peut obtenir des marrons comestibles à partir d’arbres spécialement greffés. Mais ils sont différents des marronniers d’Inde qui sont fréquents dans les villes, parce que robustes et dont il ne faut ramasser les fruits que pour s’amuser… ou faire des castagnettes ! (le châtaignier, castanea sativa, a donné le mot castagnettes par analogie avec deux petites châtaignes que l’on entrechoque pour rythmer la danse…)

Peu importe châtaigne/marron, ce fruit est associé aux fêtes d’hiver. Et depuis plus de 150 ans, à Lyon, dans le quartier de la Croix Rousse, se déroule chaque année durant un mois, vers novembre, «la Vogue aux marrons» qui rassemble de très nombreux forains.
Un conseil tout de même : sachez retirer les marrons du feu, mais évitez de «prendre une châtaigne», cette décharge électrique est très désagréable !

Elido