LE POUVOIR DE LA FEMME FORTE

De simples mortels qui se transforment en super héros... Une idée qui ne date pas d’hier mais fascination, rêve, aventure, pouvoirs surnaturels ont toujours autant de puissance de séduction. Parmi les femmes, il y en a une qui sort du lot. Nous avons nommé Wonder Woman !

Quand on y pense… Créée il y a soixante ans, elle incarne encore bien des fantasmes. Et pas seulement érotiques, avec son costume «mini short» et «balconnets pigeonnants», toujours aguicheur. Wonder Woman, version comics ou série télé, allie clichés et avant-gardisme.

Pour être Wonder Woman, il faut être une femme douce et généreuse, avec des hanches et des formes. Mais il faut également être forte et intelligente. Car Wonder Woman est avant tout une Amazone. Soumission et pacifisme ne sont pas au programme. Même si, après avoir capturé les méchants, elle cherche à les convertir en usant non pas des armes mais de l’amour.

Côté mode, Wonder Woman est un magnifique porte-parole du drapeau américain. Comme quoi ! Le reste de sa tenue n’est pas «en reste»... Pour preuve, en 2011, la marque de chaussures André a sorti une réplique exacte de ses bottes ainsi que des ballerines inspirées de son style. Même si Catwoman était de la partie, ce sont les étoiles, les broderies et le rouge de Wonder Woman qui faisaient tilt en vitrine.

Côté design, c’est aussi carton plein ! L’avion entièrement transparent de Wonder Woman était précurseur. Aujourd’hui, le mobilier en plastique cristal, du style de Stark chez «Kartell», fait partie des incontournables. Allons plus loin : l’architecture tout en verre de la future fondation Louis Vuitton au Bois de Boulogne, a été pensée comme un voilier. Inspiration pour de futurs moyens de transport?

Mais le plus étonnant était son lasso doré. Accessoire glamour qui avait le pouvoir de faire obéir les gens et de leur faire dire la vérité. Filles et garçons en ont rêvé. Surtout après cet épisode où elle annonçait que, la prochaine fois, elle révèlerait comment en faire un. Bien sûr, elle ne l’a jamais dit. Elle, si gentille, jouant la carte de la sincérité, serait donc capable de mentir ?

On n’a même pas réussi à lui en vouloir. Très forte Wonder Woman… De quoi avoir envie de se replonger dans ses histoires pour voir ce qu’elle peut encore révéler !

Marie Veyrier

• Wonder Woman, version Lynda Carter
Hommage, de la BD à la série