MIEUX QUE LE BIO, LE LYO !

Après toutes les intempéries et autres catastrophes climatiques de cet hiver, sans compter les prévisions économiques pessimistes, on va bientôt rechercher les équipements de survie ! Pas besoin d’être aventurier, alpiniste, astronaute ou navigateur, pour s’intéresser aux kits repas et aux aliments lyophilisés. Ces conditionnements alimentaires n’ont pas fini de nous surprendre car on n’arrête pas le progrès ! Déjà au XIIIe siècle, les Indiens des Andes utilisaient dans la glace une méthode de dessiccation semblable, pour faire du chuño.

Pas très facile à expliquer le procédé de conservation des aliments par lyophilisation ! Sorte de déshydratation qui consiste à éliminer l’eau qu’ils contiennent, en la transformant d’abord en glace, que l’on va ensuite éliminer sans la faire fondre. Quel coup de magie : faire passer l’eau, de l’état solide directement à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide ! Cette opération s’appelle «sublimation» et permet de conserver toutes les qualités du produit. Une conservation durable, qui peut aller de dix-huit mois à cinq ans à partir de la date de fabrication, sans nécessiter d’additifs ni, évidemment, de réfrigération !

Les aliments lyophilisés sont différents des produits déshydratés. Ils ne sont pas séchés avec évaporation de l’eau par la chaleur, mais au contraire traités sous vide à très basse pression, si bien que non seulement ils ne développent pas de flore microbienne, mais surtout ils gardent toutes leurs propriétés nutritionnelles et leurs vitamines, de même que leur goût, leur odeur, leur couleur. Leur emballage opaque, très résistant, peut servir de récipient dans lequel on versera l’eau pour la réhydratation. Ainsi, bonne surprise, un sachet de 80g se transformera en un plat de 300g ou plus (moins bonne surprise, ils sont un peu plus coûteux que l’ordinaire des plats préparés).

Comme si ces produits n’étaient que des poudres de perlimpinpin, on pense toujours au café soluble ou aux champignons lyophilisés, mais aujourd’hui on trouve une gamme de préparations de plus en plus diversifiées et appétissantes (Colombo de poulet et riz, paëlla, Aligot aveyronnais, etc.) qui permettent de se régaler sans prendre de poids… Ou de s’alimenter même si l’on est bloqué chez soi.

Elido