BOUILLON DE COUTURE

Après la cuisine, la couture. C'est fou ce que la télévision révèle de passion du public pour des disciplines que l'on ne croyait pas faites pour elle, d’un intérêt restreint à l’écran.
Sauf que la télé-réalité est passée par là.

M6 tourne actuellement pour la rentrée prochaine un concours entre des candidats d’origines très différentes – un électricien, un architecte, une mère au foyer –, tous fous de bobines de fil et de tissus. Dix anonymes, âgés de 24 à 54 ans, venus là pour s'éclater, se mettre à l'épreuve, fabriquer un vêtement, transformer une pièce en une autre, avec mannequins pour l'essayage et le verdict… Pas venus là pour chercher la gloire. 
C'est ce qu'affirmait récemment dans «le Parisien» Géry Leymergie, producteur de l'émission présentée par Cristina Cordula. Il précisait même que, le casting à peine ouvert, 3000 postulants s'étaient aussitôt manifestés.
Des fourneaux à la machine à coudre, la télévision sublime soudain des arts de vivre avec un sens du jeu et de la pédagogie qu'on aimerait la voir pratiquer dans d'autres domaines.

L’émission s'appellera «Cousu main». Un peu attendu… Attendons. 

M.A.