LE TOP DU TOPINAMBOUR

C’est un joli nom «topinambour», comme une formule magique digne de Mary Poppins ou de la Mélodie du bonheur. Ça résonne comme un tambour au milieu des toupies… Mais pourtant que c’est laid ! Avec sa forme tarabiscotée, sa couleur marronnasse, son toucher rugueux. Vraiment il n’a rien pour lui cet Helianthus tuberosus, qui fait partie de ce que l’on appelle aujourd’hui les «légumes oubliés». On sait que toute la génération de la guerre de 1940 préférait ne pas se souvenir de ce légume peu coûteux et résistant, comme son compagnon, le rutabaga, qui leur rappelait la nourriture des mauvais jours. En effet, le topinambour est facile à cultiver, même dans les sols pauvres, et se récolte de l’automne au printemps. Sa prolifération risque d’être envahissante. Ses fleurs ressemblent à de grandes marguerites jaune soleil, perchées sur de hautes tiges raides qui peuvent atteindre deux mètres et faire de l’ombre aux plantes voisines. On se nourrit des racines, or ces tubercules ne peuvent rester longtemps hors de terre car ils ont besoin d’humidité, sinon ils se dessèchent, se ramollissent et se flétrissent.

Mais les temps ont changé et les légumes oubliés reviennent à la mode. C’est même très chic. Cette «poire de terre» est appelée aussi «truffe du Canada», bien qu’elle n’ait rien du raffinement de nos truffes du Périgord mais parce qu’elle doit son origine aux cultures de tribus amérindiennes. Relégué longtemps à la nourriture de bétail, il coûte aujourd’hui quatre fois plus cher que sa concurrente la pomme de terre qui l’a détrôné des décennies. Revenu au goût du jour pour sa saveur subtile, légèrement sucrée, entre l’artichaut et le salsifis, il se savoure cru ou cuit et les cuisiniers rivalisent d’ingéniosité pour le mettre en valeur. 

D’autant plus qu’on a découvert que le topinambour était non seulement bon pour la santé, mais aussi pour les régimes… En effet, il contient des vitamines (A, C et B3), du potassium et du fer, et surtout, il est riche en inuline, qui favorise l’absorption du calcium, évite le stockage des graisses et réduit le niveau de cholestérol ! Gageons qu’il a de bons jours devant lui.

Elido